Croix ancrée

 


La croix ancrée : le courage des Chrétiens persécutés

Cela peut surprendre certains de savoir qu'à l'origine, le symbole de la croix ancrée, également appelée crux dissimulata, n'était pas forcément plus utilisés le long des régions côtières.

Dans les premiers temps de l'Église chrétienne, lorsque les fidèles vivaient sous la persécution romaine et que nombre d'entre eux tombèrent comme martyrs, la croix ancrée fut la façon qu'ils avaient trouvée pour afficher le foi au travers d'un signe de reconnaissance qu'un oeil païen ne trouverait pas suspect.

Mais alors, pourquoi les premiers Chrétiens ont-ils choisi l'ancre ? Beaucoup disent que, vu qu'elle pouvait tenir un navire en place pendant les tempêtes les plus terribles, la croix ancrée symboliserait la force de l'Église. De plus, l'ancre ressemblait de base à une croix, le lien fut donc fait rapidement.

Les croyants persécutés eurent ainsi l'idée de d'utiliser se symbole qui, dessiné sur la porte d'une maison, signifiait que tout chrétien pouvait y trouver refuge.

Lorsque nous la regardons, la croix ancrée nous parait particulièrement équilibrée. Cela n'a en réalité rien d'étonnant. Ses deux barres verticale et horizontale, une fois croisées, représentent l'union de l'esprit et la matière. Ensemble, elles représentent donc l'individu que Dieu a créé. L'ancre que nous voyons symbolise l'espoir nécessaire à la pérennité dans la tempête, ou encore le renouveau de l'aventure et de la découverte de nouveaux horizons.

D'un point de vue plus symbolique, la croix ancrée nous invite à devenir des personnes stables, fermement ancrées dans nos croyances, fidèles à nos valeurs, et toujours en accord avec notre nature profonde.

Pour une personne qui a traversé des moments difficiles et difficiles, un passé tumultueux à le symbole chrétien de la croix ancrée peut représenter un lieu sûr. Cela indique le désir d'aller de l'avant vers des mers plus clémentes et un meilleur avenir