Croix ansée

 

 

La croix ansée : de la mythologie égyptienne aux églises coptes

La croix ansée, parfois aussi appelée ankh, est formée d'un "T" majuscule avec une cercle sur le dessus. D'autres vous la décrirons plutôt comme une croix chrétienne basique, sa branche supérieure ayant été remplacée par un cercle.

Outre la question de sa description, la façon dont la croix ansée a vu le jour est également sujette à début. Certains archéologues te historiens pensent qu'elle pourrait représente la trajectoire du soleil à l'horizon, ou encore la sangle d'une sandale, ou même la combinaison de symboles simples associés aux organes génitaux masculins et féminins.

Quoi qu'il en soit, il y a de grandes chances que les croix ansées soit issues d'une culture païenne pré-chrétienne : l'Égypte antique. La croix ansée est très vraisemblablement lié - aux miroirs à main, des accessoires très populaires à l'époque des pharaons et riches en symbolisme.

En Égyptien, le mot ankh peut se traduire par "vie" ou "miroir". Il y a donc de fortes chances que la croix ansée ait une signification antérieure au Christ. À ce niveau-là, toutes les interprétations sont permises...

Peu importe au final ! Le fait est que ce symbole a depuis longtemps été récupéré par l'Église chrétienne copte qui lui a attribué tout le symbolisme de la Sainte Croix. 

N'ayez crainte : dès lors que vous accordez plus de poids à son sens présent qu'à son passé, il n'y a pas de raison que la croix ansée ne puisse servir d'objet de piété comme n'importe quelle autre croix.