Croix de Lorraine

 

 

La croix de Lorraine : résistance française et chrétienté européenne

La croix de Lorraine, est souvent confondue avec la croix patriarcale. En effet, leurs deux barres horizontales les rendent très semblables. À l'origine, la croix de Lorraine les avaient de même longueur. De nos jours, nous en trouvons de plus en plus présentant une barre supérieure plus courte que l'autre. Dans ce cas de figure, il devient presque impossible de la distinguer de la croix patriarcale.

Bref, il semblerait que cette croix chrétienne soit née en Asie aux alentours du 9ème siècle de notre ère. De nombreux groupes de missionnaires s'en servaient alors comme signe de reconnaissance. 

Ce n'est que dans un second temps que le duc de Lorraine décida de la faire sienne au cours de la première croisade qui opposa la Chrétienté unie face aux musulmans. Au 12ème siècle, les Hongrois eux aussi décidèrent d'utiliser la croix de Lorraine. Nous retrouvons d'ailleurs de nombreux étendards et des pièces de monnaies qui nous montrent ce symbole. En fait, dans certains régions de l'Europe médiévale, les gens pensaient que la Sainte Croix sur laquelle le Christ fut crucifié ressemblait plus à de modèle.

Le nom "croix de Lorraine" lui fut attribué au 15ème siècle, sans doute car la maison d'Anjou, alors en possession du duché de Lorraine, l'officialisa pour l'inclure à leurs armoiries.

Comme vous pouvez vous en douter, la croix de Lorraine ne marque pas que le Moyen-Âge, loin de là !

Au cours de la seconde guerre mondiale, le général Charles de Gaulle, alors en fuite à Londres, décida d'en faire le signe de ralliement des forces de la France Libre. La croix de Lorraine fut officiellement reconnue comme symbole de la résistance face à l'occupation en juin 1941.