Croix patriarcale

 

 

La croix patriarcale : puissance de l'Église catholique et nature de Jésus

La croix patriarcale, de son nom latin "crux gestatoria", est un symbole chrétien particulier. Elle se différencie de la croix latine, celle que nous avons le lus l'habitude de voir, par une barre transversale supplémentaire.

Il existe plusieurs explications, ou tout du moins des théories, quant à la présence de cette traverse. (Cela dit en passant, la croix patriarcale est loin d'être le seul type possédant des barres supplémentaires, cela est relativement courant dans l'art sacré.)

L'une des explications les plus populaires serait la suivante : cette barre représenterait la plaque de bois qui fut cloué au-dessus de là tête du Christ au moment de sa crucifixion. Sur cette plaque était écrit les célèbres mots : "Jésus de Nazareth, roi des Juifs". Beaucoup pensent que Ponce Pilate et les bourreaux avaient fait cela pour tourner Jésus en dérision,  pour le ridiculiser... Nous savons toutefois, en tant que chrétien, qu'il n'y avait rien de plus vrai !

Notons qu'il existe d'autres théories au sujet de la barre supérieure de la croix patriarcale (qui, il est vrai, sont largement moins répandue) :

  • La première barre pourrait représenter la mort de Jésus, et la seconde sa résurrection.
  • La poutre supérieure pourrait voir symbolisé le pouvoir des empereurs byzantins du 9ème siècle. En effet, la croix patriarcale fut très utilisé en tant que symbole des religieux et des nobles de ce pays.   

Plus proche, de nous, de nombreux évêques catholiques portent des croix patriarcales, que ce soit comme crosse ou comme décoration de leur tunique.